Ressources

L’écologie, et plus précisément notre rapport à la matière, est un des axes de mon travail. J’étudie dans cette série notre rapport aux ressources primaires. Bien sûr le terme de ressources est hautement métaphorique, et évoque les ressources naturelles autant que celles qui se trouvent en nous. Encore une fois, j’essaie de faire le lien entre l’époque et mon intériorité.

On sait que les ressources manquent. Ainsi elles deviennent de plus en plus précieuses en tendance, et tous les pays se ruent dessus comme dans un élargissement de la ruée vers l’or. La question des ressources prend de plus en plus de place, et pourtant les citoyens en sont de plus en plus loin : nos vies sont chaque jour plus dématérialisées, tenues à distance des matières primaires, qui connaissent une série complexe de transformations avant d’arriver à nous. J’essaie de creuser dans ce paradoxe, dans l’interstice entre les deux mouvements.

Aussi, je montre comment les ressources sont exploitées, rationalisées, agrégées, polarisées dans certains endroits. Comment elles vivent et s’épuisent. La matière noire que j’utilise, faite à base de terre, évoque un vivier autant qu’un dessèchement. Je veux représenter l’ambivalence de nos rapports aux ressources. Autant les possibles, les horizons qu’elle offre (comme dans Horizon) que le danger de leur surexploitation (Aluminium).